Notre Blogue

Emplois, recrutement et chasse de tête au Québec

Choisir entre mobilité interne et mobilité externe

23 Février 2011, par Équipe Thorens Chasseurs de têtes

Nous savons tous aujourd’hui que les carrières ne sont plus ni linéaires ni mono entreprise. Si les changements sont inhérents à un cheminement professionnel réussi, il est toujours difficile de déterminer quel est le moment idéal pour changer et s’il faut le faire à l’intérieur ou à l’extérieur de son entreprise actuelle.
 
Le changement doit agir comme un levier sur votre carrière mais il n’est pas une fin en soi. Les maîtres mots de votre carrière doivent être évolution et cohérence. Un changement doit donc intervenir lorsque vous ne connaissez plus d’évolution (dans votre poste ou dans votre entreprise), et il doit entrer en cohérence avec le reste de votre parcours ainsi qu’avec vos aspirations personnelles.
 
Avant de changer d’entreprise ou de poste, il est important de faire l’inventaire des acquis et de s’assurer d’obtenir l’équivalent avec un peu plus. Il est important d’inclure dans l’inventaire tous les caractéristiques lié au travail : salaire, horaire de travail, ambiance de travail, semaines de vacances, proximité du lieu de travail, tâches et responsabilités, défi, sécurité, potentiel à long terme, etc.
 
S’il n’y a pas de règles absolues pour effectuer une mobilité externe, il faut en tout cas savoir être à l’écoute des opportunités car un changement d’entreprise peut se révéler être un vrai tremplin dans une carrière mais peut aussi vous faire perdre vos acquis et vous plonger dans une situation précaire.
 
Cela est aussi vrai pour la mobilité interne : vous pouvez avoir une grande stabilité d’entreprise et être complètement incohérent dans vos changements de poste.
 
Prenons en exemple le cas d’un directeur des ventes qui, étant donné ses passions, va de plus en plus s’occuper de la maintenance informatique de la PME qui l’emploie et même se diriger vers un poste 100% informatique. C’est peut -être satisfaisant d’un point de vue personnel mais assez risqué au niveau professionnel. En effet, si le travailleur doit changer d’entreprise il lui sera difficile de trouver un poste dans en informatique. D’autres candidats plus qualifiés et spécialisés s’avéreront plus intéressants à salaire égal pour un employeur. Le danger réside aussi dans le fait que le travailleur aura également de la difficulté à dénicher un poste dans la direction des ventes puisqu’il n’aura pas exercé cette fonction depuis longtemps et l’employeur potentiel se demandera s’il aime vraiment ce type de poste.
 
Même si chaque cas est unique, du fait que certains secteurs d’activités sont plus propices à des changements que d’autres, il est très probable que la mobilité externe et interne sera à envisager plusieurs fois au cours de votre carrière. Et il vaut toujours mieux la choisir que la subir. Si elle constitue souvent un tremplin pour votre carrière elle doit cependant répondre à une réelle logique car chaque nouveau poste doit s’appuyer sur les fondations des précédents, et un édifice solide ne se construit jamais sur des sables mouvants…
 
Dans notre prochain billet, nous vous ferons part de 2 comportements dangereux au niveau de la gestion de votre carrière. Quels sont-ils et comment les éviter, vous pourrez le lire ce vendredi.