Notre Blogue

Emplois, recrutement et chasse de tête au Québec

La gestion des vacances en temps de COVID – 4 considérations

25 Juin 2020, par Équipe Thorens Chasseurs de têtes

Gestion des vacances en temps de COVID

La période des vacances arrive à grands pas, mais elle suscite probablement beaucoup moins d’enthousiasme que les années passées. Les restrictions de voyage sont encore très présentes et de nombreux employés pourraient être tentés de modifier leurs habitudes de prise de vacances. 

Un sondage mené par Robert Half révèle justement que:

  • 27% des travailleurs prévoit conserver leurs vacances pour plus tard cet année
  • 30% des travailleurs prévoit prendre moins de vacances cet été. 

De l’autre côté, un sondage réalisé par The Conference Board of Canada expose la position des employeurs sur le sujet:

  • 33% encouragent leurs employés à prendre toutes ou une partie leurs vacances cet été
  • 21% exigent que leur employé prennent une partie de leur vacances cet été

Gestion des vacances, des considérations :

Considérations légales: Que dit la loi?

L’employé ne peut pas exiger de se faire payer ses vacances plutôt que de les prendre en temps. “L’employeur a le privilège de fixer la date des vacances. Cependant :

  • il doit informer la personne salariée de la date de ses vacances au moins 4 semaines à l’avance
  • il ne peut pas remplacer les vacances par une indemnité compensatoire, sauf dans les cas suivants :
    • quand une convention collective ou un décret prévoit une disposition particulière à cet effet.
    • quand l’établissement ferme 2 semaines pendant les vacances et qu’une personne salariée ayant droit à 3 semaines demande de faire remplacer la dernière par une indemnité”

Consultez tous les détails relatifs à la Loi sur les normes du travail

En l’absence d’une politique de vacances clairement établie au sein de l’entreprise, la loi ou encore l’analyse au cas par cas s’applique au niveau de la gestion des vacances. 

Comme la loi laisse peu de place à la flexibilité et que la gestion au cas par cas n’est certainement pas optimal, il est conseillé de vous doter d’une politique de vacances qui sera inscrite au contrat de travail.

 

Santé et bien-être des employés

Les vacances permettent d’assurer la santé et le bien-être des employés. Il est donc important d’inclure une politique de prise obligatoire des vacances au contrat de travail pour assurer la santé de vos employés et faciliter la gestion des vacances.

Le sondage effectué par The Conference Board of Canada soulève à cet effet que 86% des employeurs encouragent ou requièrent la prise de vacances pour la santé personnelle et mentale de leurs employés.

Parmi les travailleurs interrogés par Robert Half, 29% prévoient justement prendre des vacances pour leur santé personnelle et mentale. 

Même si vos employés ont subi une mise à pied de quelques semaines ce printemps, il ne faudrait pas sous-estimer l’importance des vacances de cet été. La période de mise à pied en contexte de confinement a pu générer du stress, de l’anxiété et de l’épuisement chez certains employés. 

Les vacances représentent une période qui leur permettra de se ressourcer et de faire le plein d’énergie avant le retour au travail.

 

Considérations organisationnelles et économiques

Si votre secteur d’activité fonctionne au ralenti, il serait souhaitable de maintenir les vacances pendant la période d’été afin d’avoir accès à tous vos employés à l’automne pour l’éventuelle reprise de vos activités à un rythme plus normal. De plus, en versant les vacances pendant l’été et pendant que votre secteur d’activité est encore au ralenti, cela vous évite de devoir faire des mises à pieds pour réduire vos effectifs. 

D’autre part, les vacances accumulés sont un solde dû aux employés, vous serez obligé de les payer ou de donner les vacances avant la fin de votre année. Aussi bien les donner quand les activités sont au ralenti afin d’éviter une charge supplémentaire sur votre année déjà très difficile.

La clé est de communiquer à vos employés le plus tôt possible votre plan relatif à la prise de vacances. 

 

Considérations personnelles

En raison des restrictions de voyage, certains employés pourraient vous demander de reporter leur vacances à plus tard dans l’année pour leur permettre de voyager lorsque la situation sera rétablie.

Si votre contexte vous permet cette flexibilité, vos employés en seront certainement reconnaissants. Assurez-vous toutefois de pouvoir l’offrir à tous ceux qui en feraient la demande pour éviter les perceptions d’injustice dans votre gestion des vacances. 

Si votre contexte ne vous le permet pas, vous devrez expliquer l’importance de penser à l’entreprise plutôt qu’aux cas individuel. Démontrez votre compréhension qu’il peut être décevant d’être obligé de prendre ses vacances l’été, mais que l’objectif est d’assurer la pérennité des emplois. L’employé doit être sensibilisé au fait qu’il s’agit d’un contexte global et que l’entreprise doit s’acquitter de ses obligations par rapport aux versements des vacances.

S’il s’agit d’un changement par rapport à votre politique vacances habituelle, communiquez également les raisons, les règles et le cadre pour bien faire accepter et comprendre cette mesure spéciale en réponse à une situation exceptionnelle. Assurez-vous également de ne pas faire d’exception pour éviter les perceptions d’injustice.

 

Valorisez la période des vacances

En terminant, assurez-vous de valoriser la période de vacances et mettez en place des mesures pour que l’employé ne se retrouve pas avec une surcharge de travail à son retour (déléguer certaines tâches ou dossiers). 

 

Retour à l’index des blogs

Retour à l’accueil