Notre Blogue

Emplois, recrutement et chasse de tête au Québec

Contre-Offre | Thorens Solutions - Chasseurs de têtes

La contre-offre

03 Janvier 2011, par Équipe Thorens Chasseurs de têtes

Voilà c’est fait, vous avez accepté un nouveau poste.  Plus de défis,  un meilleur salaire, des horaires flexibles… Tout ce que vous aviez demandé à votre patron par des signaux assez directs  ou lors de l’entretien de rendement, mais que vous n’avez jamais obtenu. Voilà qu’une autre entreprise vous l’offre sur un plateau. 

Maintenant, il faut donner votre démission et passer à travers l’entrevue de départ.  Que ferez-vous si votre patron en mets un peu plus? S’il vous fait des promesses comme quoi vos conditions vont radicalement changer sous peu. Il serait tentant d’accepter, après tout, cela vous éviterais tout le stress d’un nouveau départ.  Mais réfléchissez bien aux conséquences de votre choix :

  1. Votre patron sait maintenant que vous êtes prêt à partir, il y a rupture au niveau du lien de confiance. En ce moment votre patron à probablement besoin de vos compétences sauf qu’à moyen terme il pourrait tenter de vous remplacer ou vous pourriez être sur la shortlist advenant une restructuration.
  2. Vous avez eu une augmentation, une promotion, mais les objectifs seront-ils atteignables?  Bien souvent les patrons qui ont retenus un employé par une contre offre s’attendent à un rendement élevé et sont plus exigeants.
  3. Vos demandes ont été répétés, mais votre patron n’y a jamais donné suite sauf lorsque vous lui annoncez votre départ… Les chances sont fortes pour que ce scénario se répète inlassablement.
  4. Il n’y a pas de gain dans le temps en acceptant la contre-offre et les irritants du départ seront de nouveau présents. Chassez le naturel et il reviendra en courant
  5. Un employeur vous témoigne un grand intérêt et l’emploi est intéressant et riches en nouveaux défis. Une telle opportunité peut ne pas se représenter de sitôt. De plus, votre candidature a de fortes chances d’être brûlé au niveau de cet employeur si jamais vous faites un retour en arrière suite à l’acceptation de l’offre.

Au final, on peut toujours être ouvert aux opportunités et vouloir améliorer nos conditions, rechercher des défis et de l’avancement. Mais il vaut mieux bien réfléchir avant d’accepter une offre, le retour en arrière fait rarement avancer la carrière.

 

Thorens Solutions – chasseurs de têtes sur LinkedIn :

Suivez toutes nos opportunités d’emploi (ingénierie, TI, cades, professionnels) sur notre page LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/thorens-solutions

Et créez un compte pour recevoir nos alertes-emploi correspondant à votre profil.