Notre Blogue

Emplois, recrutement et chasse de tête au Québec

L’importance de la communication écrite dans le processus de recrutement

02 Juin 2011, par Équipe Thorens Chasseurs de têtes

Bien qu’un processus de recrutement repose en majeur partie sur les échanges interpersonnels (entrevue téléphonique, série d’entrevues en face à face…), la communication écrite est également importante et il faut y apporter un soin particulier. Pour s’en convaincre il suffit de penser que c’est d’ailleurs par l’écrit qu’un processus de recrutement commence (la lettre de candidature, le CV, la description de poste) mais aussi qu’il finit (le contrat de travail).

Par définition les écrits restent, il est donc facile de laisser une bonne impression mais tout aussi facile de commettre une négligence que le recruteur pourra faire ressortir  en cas d’hésitation.

Voici une liste des différents types d’écrits que l’on peut retrouver dans un processus de recrutement et les bonnes pratiques à y appliquer :

– Le courriel de candidature : c’est souvent le premier contact entre vous et le recruteur. Cette première impression que vous laissez doit correspondre à l’image que vous souhaitez projeter. Ainsi il est étonnant d’observer le nombre de courriels comportant plusieurs fautes. Outre que ces fautes remettent directement en cause vos compétences linguistiques, elles donnent également une impression générale de négligence, de peu de sérieux et de peu de motivation.

Il est également important d’être clair dans l’objet de son courriel, d’expliciter le poste pour lequel on postule (en indiquant l’intitulé exact du poste plutôt que de remettre uniquement une référence chiffrée). Si vous optez pour ne pas indiquer vos éléments de motivation dans le corps du courriel,  un minimum de contenu est requis (du type : « Bonjour, …veuillez trouver ci-joint……..cordialement »). 

En effet rien de pire qu’un courriel arrivant sans objet et sans contenu, avec uniquement le CV en pièce jointe (ce qui arrive plus fréquemment qu’on pourrait le penser). Enfin, il peut être judicieux d’adapter  le ton de son courriel au type de poste visé.

– Le CV et la lettre de présentation : nous consacrerons un billet à leur sujet mais garder en tête que clarté, ergonomie de lecture et pertinence du contenu doivent être les maîtres mots. N’oubliez pas que le CV reste l’outil numéro 1 en matière de sélection, il se doit donc d’être irréprochable.

– Le courriel de remerciement : trop souvent négligé, il peut pourtant s’avérer une arme efficace. Au pire il laissera une impression sympathique, au mieux il fera peut être la petite différence entre vous et un candidat au profil similaire. À rédiger rapidement après l’entrevue (48h maximum), il permet de rappeler votre motivation et vos points forts, il permet également d’éclaircir des points et de continuer le dialogue avec le recruteur.

– Les documents connexes : suite à l’entrevue, vous vous rendez compte qu’il pourrait être intéressant que le recruteur ait à sa connaissance des éléments venant compléter votre candidature. N’hésitez pas à les transmettre, mais uniquement si cela est pertinent (par exemple une liste des projets sur lesquels vous avez travaillé ou une liste de référence). Si c’est le recruteur qui vous a demandé ces documents, tâcher d’être le plus réactif possible, cela démontrera  votre motivation et vous éviterez de vous faire distancer par d’autres candidats.

– Les courriels de suivi : vous avez passé plusieurs étapes et cela fait quelque temps que vous n’avez aucune nouvelle? N’hésitez pas à envoyer un courriel de suivi. Selon les cas, ce type de mail peut être une alternative intéressante à un appel téléphonique car il laisse le temps au recruteur de refaire le point et si c’est un consultant d’aller chercher l’information auprès de son client.

Attention ce n’est pas parce que vous pensez être très bien positionné dans le processus qu’il faut pour autant se relâcher et oublier toutes les règles citées plus haut (orthographe, clarté, politesse). C’est au contraire le moment de montrer une fois de plus que vous êtes le candidat idéal.