Notre Blogue

Emplois, recrutement et chasse de tête au Québec

L’importance de la communication

04 Mars 2011, par Équipe Thorens Chasseurs de têtes

La communication a inspiré des ouvrages complets, c’est un sujet vaste mais également abstrait.  Malgré tous les outils maintenant à notre disposition pour être toujours en contact, il arrive encore qu’une mauvaise communication crée des malentendus.

La communication lors d’un processus de recherche d’emploi est un facteur primordial et la qualité de la communication avec un recruteur professionnel est des plus importante car elle fera souvent la différence entre un processus réussi ou une occasion ratée.  Que ce soit pour céduler une entrevue, donner un suivi ou recueillir vos premières impressions, le recruteur est dédié à votre candidature. Toutefois, pour l’aider à bien vous représenter chez le client il a besoin de votre collaboration.

En premier lieu, faites une analyse précise du poste idéal pour vous.  Vous pourrez ainsi transmettre clairement vos besoins en matière d’emploi au recruteur.  Ensuite préparez-vous à être disponible. Une réponse rapide aux messages, et la transparence concernant les autres démarches seront des atouts non négligeables lorsque le moment sera venu d’aller plus loin et de faire des choix, car il semble  qu’une loi cosmique fait en sorte que la plupart du temps, plusieurs propositions se présentent en même temps!  Si cela se produit, le recruteur pourra vous aider à mener à bien toutes les étapes de réflexion, pour autant qu’il soit informé des possibilités qui s’ouvrent à vous.  Un courriel, un téléphone, un message, tous les moyens sont bons lorsqu’il s’agit de communiquer ses intentions. 

Il faut bien comprendre que si vous ne répondez pas présent, si le recruteur ne reçoit pas votre rétroaction rapidement, l’employeur  aura tendance à penser que vous n’êtes plus intéressé et le tapis pourra vous glisser sous les pieds.

Bien sur, il est bon de réfléchir lorsque deux offres se présentent, mais n’hésitez pas à discuter avec votre recruteur, il pourra éclaircir certains points de l’offre, il pourra également obtenir un délai de réponse raisonnable pour vous permettre de peser le pour et le contre. 

Sachez également qu’une première offre est rarement finale et que l’employeur pourrait bonifier la proposition soit par des vacances, des bonis ou d’autres avantages qui pourraient vous intéresser.  Encore une fois, un recruteur bien informé pourra indiquer les points qui pourraient faire la différence.

N’hésitez pas à utiliser le recruteur comme facilitateur.  Gardez toujours un bon contact même si vous n’avez pas le poste, il est certain que si vous eu un bon contact, le recruteur pensera à vous si une autre opportunité se présente.