Notre Blogue

Emplois, recrutement et chasse de tête au Québec

Quand et comment reprendre son processus de recrutement en temps de pandémie

29 Juin 2020, par Équipe Thorens Chasseurs de têtes

Avec l’arrivée de la pandémie de COVID-19, le monde entier s’est mis sur pause et les processus de recrutement n’y ont pas fait exception. De nombreuses entreprises ont gelé les embauches et les processus de recrutement, au moment même où des centaines de milliers de personnes étaient mises à pied temporairement ou perdaient leur emploi de façon permanente.

Ainsi, après plusieurs années de plein emploi et de pénurie de main d’œuvre au Québec, le taux de chômage a bondi à 17% au mois d’avril 2020 alors qu’il s’établissait à 8,1% au mois de mars et à 4,5% au mois de février, son plus bas niveau depuis 1976.

Ce revirement de situation pourrait par contre représenter une opportunité à saisir pour intégrer à votre processus de recrutement les meilleurs talents de votre industrie qui sont actuellement à l’écoute de nouvelles opportunités!

 

Gel d’embauche et gel des processus de recrutement: deux choses différentes

Face à l’incertitude, de nombreuses entreprises ont suspendu les embauches, mais cette décision n’a pas empêché certaines d’entre elles de poursuivre leur processus de recrutement.

Sans nécessairement compléter leur processus par une embauche, les organisations qui continuent de recruter ont un avantage concurrentiel sur celles qui tout arrêté, car elles obtiennent un volume de CV plus important qu’avant la crise et ont accès à un tout nouveau bassin de candidats potentiels.

Voici donc quelques conseils pour relancer efficacement vos processus de recrutement, si votre contexte vous le permet, sans nécessairement relancer vos embauches.

 

Faire l’inventaire des postes à combler dans les trois prochains mois

D’abord, il est important de faire l’inventaire de vos besoins de recrutement. Parmi les postes que vous tentiez de combler avant la crise, lesquels sont simplement sur pause en raison du contexte et lesquels ne seront tout simplement plus à combler à cause d’un changement important du contexte d’affaires?

D’autre part, certains employés vous auront peut-être annoncé leur démission pendant la crise. Cela pourrait entraîner une réorganisation des rôles ou des promotions à l’interne qui créeront de nouvelles ouvertures à combler.

Une fois l’inventaire complété, identifier les postes prioritaires à combler dès que le gel d’embauche sera levé et ceux qui devaient normalement être pourvus dans les trois prochains mois.

 

Commencez maintenant…!

 

Si vous vous demandez quand reprendre vos processus de recrutement, la réponse est probablement dès maintenant…!

 

Le recrutement prend souvent plus de temps qu’on le pense. Il arrive parfois qu’un candidat qui vous semble idéal traverse toutes les étapes de votre processus pour finalement décliner votre offre, vous renvoyant ainsi à la case départ.

Comme le bassin de candidats disponibles ou à l’écoute de nouvelles opportunités est plus vaste qu’en temps normal, profitez de cette période pour afficher les postes pour lesquels vous aviez historiquement de la difficulté à recruter. Si vous n’avez pas l’intention de combler ces postes à court terme, assurez-vous d’afficher votre poste comme opportunité de carrière au sein de votre entreprise, plutôt que comme une offre d’emploi à combler.

 

Soyez visible

Les candidats sont à l’affût, ils naviguent sur les sites d’emploi et sur les médias sociaux, activement à la recherche d’un nouvel emploi ou curieux d’analyser ce qui pourrait s’offrir à eux. Si votre entreprise semble en pause depuis le mois de mars, vous avez peu de chances de capter leur attention.

Si par contre vous partagez des nouvelles, des initiatives de télétravail et des idées innovantes que vous avez mises en place pour favoriser la collaboration à distance, vous serez visible et surtout, vous vous démarquerez du lot.

Encouragez les candidats potentiels à vous transmettre leur candidature même si vous n’avez pas de postes disponibles à l’heure actuelle. Si vous avez des postes qui seront à combler dans les prochains mois, affichez-les dès maintenant et faites-en la promotion.

Il sera par contre important d’entrer en contact avec tous les candidats qui vous intéresse dans un délai raisonnable, même si le poste n’est pas à combler immédiatement.

 

Entamer le processus

Un processus de recrutement est souvent bien plus long qu’on l’anticipe au départ et nécessite parfois plusieurs affichages avant de recevoir quelques candidatures pertinentes…!

Pour un candidat exceptionnel, vous pourriez décider d’entamer le processus dès la réception de sa candidature. Quant à un candidat dans la moyenne, vous pourriez établir un premier contact pour une analyse préliminaire de sa candidature, l’informer que le processus est au ralenti et le tenir au courant des développements sur une base régulière.

Une fois que vous identifiez un candidat pertinent, contactez-le le plus rapidement possible pour lui faire part de votre intérêt envers sa candidature. Informez-vous de son statut (en mise à pieds temporaire, sans emploi, en recherche active, en emploi). Cela vous permettra d’estimer pendant combien de temps encore le candidat pourra être disponible.

Faites votre entretien régulier, puis si le candidat vous intéresse, soyez transparent avec lui relativement au fait que vous voulez aller de l’avant avec sa candidature mais que l’entreprise est en gel d’embauche ou que vos processus sont au ralenti.

Planifiez la prochaine étape avec lui, idéalement une semaine au plus tard après votre premier entretien. Intégrez d’autres membres de l’équipe au processus (supérieur immédiat et collègues de travail), pour qu’il puisse se familiariser avec votre environnement et votre équipe.

À chacune des étapes, informez-le sur les activités de l’entreprise, les challenges vécus, les réalisations, l’avancement de projets importants, etc. L’objectif est de lui montrer que la situation évolue, mais soyez honnête avec lui si vous sentez que la situation stagne.

Assurez-vous également de vous informer régulièrement de l’intérêt du candidat envers l’opportunité et de l’évolution de son statut (est-il en démarche avancée ailleurs, a-t-il reçu une offre d’un autre employeur, etc.).

 

Communiquez!

Une fois votre processus complété, mais encore dans l’impossibilité de procéder à une embauche, informer le candidat que vous avez un intérêt sérieux pour sa candidature et énoncez-lui les raisons pour lesquelles vous appréciez sa candidature. Mentionnez-lui que vous ferez un suivi régulier avec lui pour le tenir au courant de l’évolution de la situation et surtout, tenez parole!

 

La possibilité de relancer avec succès votre processus de recrutement en contexte de gel d’embauche repose principalement sur votre capacité à effectuer des suivis réguliers avec les candidats retenus!

 

Un processus complet sans suivi pendant plusieurs semaines ruinerait vos chances de réussir à embaucher le candidat. Sans nouvelle de votre part, le candidat perdra l’intérêt pour votre opportunité et votre entreprise. Il pourrait même en garder un mauvais souvenir et avoir l’impression d’avoir perdu son temps. Par contre, des suivis réguliers vous démarqueront certainement des autres entreprises qui peinent souvent à assurer un suivi adéquat.

Montrez-vous disponible et ouvert, encouragez le candidat à communiquer avec vous pour toutes questions ou suivis sur sa candidature. Ces quelques minutes que vous lui accorderez feront une réelle différence dans le succès de votre processus.

Lorsque la situation sera rétablie et que vous pourrez de nouveau procéder à des embauches, vous pourrez communiquer la bonne nouvelle au candidat et procéder aux vérifications d’usage (références professionnelles, antécédents judiciaires) avant de planifier la rencontre de dépôt d’offre.

 

Réévaluer vos avantages sociaux

Entre temps, pensez à réévaluer vos avantages sociaux. Suite à la crise, de nombreux candidats vous questionneront sur votre programme d’assurances, vos congés de maladie, la possibilité de faire du télétravail et de profiter d’horaire flexible. Si votre entreprise n’offre rien de tout ça, vous aurez un peu plus de difficultés à attirer les candidats et à vous démarquer. Vous pourriez donc passer à côté de candidats de qualité qui pourraient avoir un impact stratégique sur votre organisation.

Au besoin et selon votre contexte, pensez également à planifier les modalités d’une entrée en poste à distance. Rédiger des politiques relatives au télétravail et planifier le programme de formation à distance.

 

Informez vos collègues

Si certains de vos collègues sont encore en mise à pieds temporaire, assurez-vous de bien leur communiquer l’objectif de la relance de votre processus de recrutement, soit de bâtir et entretenir un bassin de candidats potentiels, sans nécessairement procéder à de nouvelles embauches à court terme. Cela évitera tout malentendu!

 

Bref, il y a longtemps que le bassin de chercheurs d’emploi a été aussi vaste! Profitez-en pour enrichir votre page carrière et promouvoir votre organisation et ses opportunités pendant que les candidats sont à l’affût!

 

Retour à l’index des blogs

Retour à l’accueil