Notre Blogue

Emplois, recrutement et chasse de tête au Québec

Tendances en matière de recrutement

18 Avril 2011, par Équipe Thorens Chasseurs de têtes

Les nouvelles technologies ont grandement facilité la recherche d’emploi.  Nul besoin maintenant de consulter les journaux.  Vous avez le loisir de visiter le site internet de votre futur employeur, de vous inspirer de sa mission et des valeurs de l’organisation pour vous assurer de bien paraître en entrevue.   Nous trouvons tout ce dont nous avons besoin sur le Web.  Des sites de recherches d’emploi par secteur d’activité ont envahis la toile.  Il y a des sites pour les spécialistes de la vente, pour le génie, pour les emplois manufacturiers, le secteur de la santé, l’informatique, etc.  

Les firmes de recrutement  et les agences affichent également sur leurs sites internet et offrent la possibilité de recevoir un avis par courriel lorsqu’un poste correspondant à nos intérêts s’ouvre.  En fait, avec un minimum d’effort et d’organisation, nous pouvons appliquer sur des dizaines de postes en un temps record.

De plus, nous avons les réseaux sociaux professionnels tels que Linkedin et Viadeo qui sont de plus en plus utilisés par les recruteurs pour rejoindre des candidats dont les coordonnées ne sont plus valides ou pour trouver une personne qui a un profil intéressant pour un client spécifique.

Mais il y a toujours de l’innovation!  Maintenant, nous pouvons également participer à des salons carrières virtuels.  Les sites comme Monster, Jobboom et Workopolis mettent dorénavant ce genre d’événement à leur calendrier et attirent des employeurs de choix qui recrutent en masse et pour plusieurs localisations.  Durant ces salons vous pouvez  clavarder avec des employeurs, identifier les entreprises qui vous offrent les meilleures conditions et passer des entrevues par skype, tout cela dans le confort de votre foyer.   

Est-ce que ces méthodes remplaceront complètement le recrutement habituel, avec entrevue en personne, tests psychométriques et médicaux etc.  L’avenir nous le dira, mais pour l’instant, n’oubliez pas que l’on a qu’une chance de réussir une première impression, en personne ou par Skype!