Notre Blogue

Emplois, recrutement et chasse de tête au Québec

Trouver le bon employé : concrètement, ça veut dire quoi?

26 Mai 2020, par Équipe Thorens Chasseurs de têtes

Chasseur de têtes | Thorens Solutions - Chasseurs de têtes

Toutes les entreprises auront besoin d’un nouvel employé un jour ou l’autre : un départ volontaire, un congédiement, un congé parental, une création de poste. Les raisons peuvent être multiples, mais comment trouver le meilleur employé possible? Le recrutement peut être tout un casse-tête, mais il suffit d’utiliser les meilleures méthodes afin de trouver le bon employé.

 

Qu’elles sont les qualités d’un bon employé?

Il est difficile de dresser un portrait précis de ce qu’est un bon employé, chaque entreprise et chaque poste en son sein requérant des qualités qui peuvent légèrement différer de l’un à l’autre. De plus, chaque compagnie a tout simplement une vision différente, ce qui fait en sorte que l’employé recherché ne sera pas le même. Par contre, il y a des qualités qui sont recherchées par la plupart des employeurs.

Voici quelques qualités importantes :

Autonomie: 

Une employé autonome sait ce qu’on attend de lui, et par ce fait sait ce qu’il doit faire et comment le faire. Il va être en mesure de prendre les initiatives nécessaires lorsque confronté à des situations qui demande une prise de décision rapide. Cela ne veut pas pour autant dire qu’un employé autonome n’a pas besoin de soutien et d’évoluer en équipe. A contrario, par sa volonté de vouloir progresser et de chercher des solutions, celui ne va pas hésiter à aller vers ses collègues ou vers son supérieur lorsqu’il a besoin d’aide, de formation ou de certains outils pour réaliser son travail.

Bonne gestion des priorités:

Une bonne gestion de priorités est synonyme d’organisation et d’une bonne gestion du temps. L’employé va être capable de rapidement voir quelles sont les tâches les plus importantes et combien de temps chacune requiert afin d’optimiser son travail et ainsi respecter les échéanciers qui lui sont donnés.

Bon esprit d’équipe: 

Le travail en équipe est un aspect incontournable en entreprise. Celui-ci permet d’échanger des idées et de mettre à jour des solutions synonymes de productivité accrue et d’innovation. Un employé avec un bon esprit d’équipe va participer à favoriser un environnement de travail positif. En effet, un bon joueur d’équipe va valoriser le travail avec ses paires, et va être motivé non seulement par son succès, mais aussi par celui de l’équipe. Dans l’ensemble, cela augmente les bonnes relations au sein de l’entreprise, et par conséquent, créer sur le long terme un plus grand épanouissement personnel et dans le travail. 

Bonne collaboration avec le supérieur

Une bonne relation entre employé et gestionnaire et primordial pour une productivité optimale. Il est important qu’il existe une bonne complémentarité, et donc pour cela de bien connaitre les forces de chacun. Il est aussi important d’être conscient du style de gestion en place et que les besoins des employés correspondent à ce style afin de créer un espace de cohésion plutôt que de conflit. De ce fait, en tant qu’entreprises il faut bien connaitre sa culture interne, afin de pouvoir non seulement la transmettre pendant un processus d’entrevue mais aussi afin d’évalué si un candidat potentiel serait au meilleur endroit pour réaliser son plein potentiel. 

 

Ce ne sont que quelques exemples, mais au-delà de cette liste, le bon employé sera celui qui sera motivé par les tâches qu’il accompli, qui aimera l’ambiance dans l’entreprise, qui aura une vision semblable aux autres employés, qui sera payé à sa juste valeur et qui aura de bonnes conditions. Il faut donc que l’employeur mette tout en place pour assurer de garder cet employé.

 

Comment évaluer si l’employé est le bon pour votre entreprise?

Il n’y a pas de solutions miracles afin de garantir que le candidat sera le meilleur employé disponible sur le marché. Par contre, l’employeur doit faire tout ce qui est possible afin d’augmenter ses chances de ne pas avoir à recommencer le processus d’embauche.

Tout d’abord, il faut s’assurer de faire une bonne analyse du CV lors de la réception de celui-ci. C’est la base d’un bon processus!

Ensuite, il faut être en mesure d’aller valider l’ensemble des éléments importants tels que la raison de vouloir quitter l’emploi actuel ou bien la raison de départ du dernier emploi. On peut aussi valider les compétences clés recherchées par l’employeur, ainsi que les attentes salariales du candidat, on pourra donc voir si les attentes cadrent avec ce qui est offert par l’employeur. On validera le tout  lors d’une première entrevue téléphonique.

Si le tout est positif, on se dirige vers l’entrevue en personne (Téléchargez notre grille d’entrevue d’embauche). À cette étape, on validera davantage la personnalité du candidat et si la compatibilité peut être bonne avec l’employeur.

Par la suite, les tests psychométriques viendront aider l’employeur à mieux comprendre les capacités cognitives d’une personne, ainsi que sa personnalité et ses tendances comportementales.

Si le résultat est encore positif, on passera vers la prise de références des derniers emplois afin d’aller valider des éléments tels que les raisons de départs, les relations avec les autres employés, le niveau de motivation, leadership, initiative et plusieurs autres éléments.

Afin de ne pas avoir de surprise, les employeurs pourraient demander à ce que le recruteur fasse une vérification des antécédents judiciaires ainsi que des tests médicaux. Si l’employeur respecte l’ensemble de ce processus, il aura davantage de succès dans son processus de recrutement et les risques de se tromper seront diminués.

 

Risques de sélection du mauvais employé 

L’employeur ne peut pas seulement se fier sur les compétences et sur les connaissances du candidat. Il faut creuser davantage pour connaître les véritables besoins et motivations qui poussent le candidat à vouloir soit changer d’emploi ou bien seulement pour savoir pourquoi le défi actuel est intéressant pour lui.

Si la seule motivation du candidat est une question monétaire, on peut vite écarter ce candidat. Par contre, si le candidat recherche davantage à s’accomplir et s’épanouir, à améliorer ses conditions, à augmenter ses responsabilités,  ce candidat sera beaucoup plus intéressant.

Il faut aussi vérifier si le candidat réussira à bien s’intégrer dans l’entreprise et si sa personnalité cadre bien avec l’équipe en place. Ce ne sont pas tous les types de candidats qui sont fait pour un employeur. Il est donc très important d’aller valider tous ces éléments afin de prendre une décision éclairée.

 

Pourquoi est-ce important de choisir le BON employé ?

Aucun employeur n’est à l’abri d’une erreur de sélection et cela peut occasionner beaucoup de conséquences négatives pour l’organisation. Tout d’abord on parlera de coûts supplémentaires pour l’entreprise. Que ce soit la formation lors de l’embauche qui n’aura pas donné de résultats, des heures investies par le superviseur ou les collègues ou bien tout simplement le processus pour remplacer ce candidat. On peut parler de plusieurs milliers de dollars. On peut donc dire que si le bon candidat est choisi, il y aura de grosses économies qui seront faites, de quoi réjouir les dirigeants de l’entreprise.

Il peut aussi y avoir des impacts sur l’équipe de travail. Si ce candidat ne réussit pas à livrer la marchandise, cela peut nuire à  la performance globale et du même fait, cela peut occasionner du découragement et de la frustration des autres membres de l’équipe. Cela causera certainement des frictions dans l’équipe et il sera difficile pour le gestionnaire de gérer ce problème.

Par contre, les conséquences seront différentes si le candidat est performant dans ses responsabilités. S’il se sent bien intégré et qu’il est satisfait de ses tâches, il sera motivé au travail et il offrira de meilleures performances. De plus, si le candidat est performant, cela pourra certainement motiver ses collègues, cela aura un impact direct sur les résultats de l’entreprise.

Si une erreur est faite dans le processus d’embauche la crédibilité du gestionnaire pourrait alors être entachée et il devra alors tenter de trouver des solutions rapides afin que la situation ne dégénère pas. Dans le cas inverse, le choix du bon candidat pourrait amener les employés de l’entreprise à avoir davantage confiance en leur gestionnaire et les relations pourraient donc être améliorées.

La relation avec les clients peut aussi être affectée, si ce candidat ne réussit pas à établir un lien de confiance avec les clients externes ou internes, il se peut que ce soit l’image de l’entreprise directement qui soit touchée. Un candidat performant réussira pour sa part à tisser de bons liens avec les différents clients, ce qui pourrait certainement aider l’entreprise dans ses opérations.

Besoin d’aide pour mener vos processus de recrutement? Contactez-nous!